Nous vivons un moment exceptionnel qui, à certains égards, ébranle quelques-unes de nos certitudes. La rapidité avec laquelle le souhaitable rejoint le possible en matière de dérogation aux règles budgétaires et de concurrence européennes, ou l’évocation comme des alternatives crédibles de certaines mesures de politiques économiques qui, il y a encore quelques mois, semblaient totalement hors de propos le prouvent. Il n’y a pas à dire, cette fois c’est vraiment différent. Si dans cette période, c’est fort logiquement la santé – bien le plus important qui soit quoique (trop) souvent mal gardé – qui passe avant tout, les préoccupations économiques ne sont pas bien loin. Pour y répondre, le Gouvernement a déployé des efforts importants et notamment introduit un plan de stabilisation économique. Si des adaptations y ont déjà été apportées, des interrogations peuvent émerger quant à de nouvelles mesures pour le compléter utilement si nécessaire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *