A l’occasion de la publication de la troisième édition de la série Cahiers de la Grande Région, la Fondation IDEA asbl et le réseau Center for Border Studies de l’Université de la Grande Région (UniGR-CBS), en partenariat avec les membres de l’initiative des Cahiers de la Grande Région ont organisé une conférence-débat sur le thème : « Inadéquations, compétences, formation… Quelles équations pour le marché du travail transfrontalier ? » le 1er décembre 2020.

La conférence a débuté par une introduction d’Isabelle Pigeron-Piroth de l’Université du Luxembourg et de l’UniGR-Center for Border Studies, reprenant les principaux constats des Cahiers de la Grande Région N°2 et N°3 publiés cette année et portant sur le marché du travail transfrontalier. Ces deux éditions montrent que le marché du travail de la Grande Région se trouve face à plusieurs déséquilibres d’ordres quantitatif, qualitatif et temporel, déséquilibres renforcés par un contexte transfrontalier unique en Europe. Les Cahiers abordent également la question de la formation, intimement liée aux équations de ce marché du travail en pleine évolution et pour laquelle les politiques gagneraient à être davantage intégrées à l’échelle transfrontalière.

Trois documents extraits de ces deux Cahiers ont ensuite été présentés par leurs auteurs.

David Marguerit, tout d’abord, a présenté une étude du LISER (Luxembourg Institute of Socio-Economic Research) sur les types de compétences les plus demandés dans la Grande Région, étude menée à partir d’un large recensement d’offres d’emploi publiées en Lorraine, Wallonie, Sarre, Rhénanie-Palatinat et au Luxembourg.

Pierre Gramme, de l’ADEM (Agence pour le développement de l’Emploi au Luxembourg), a ensuite exposé les conclusions d’une analyse portant sur les inadéquations entre les offres et les demandes d’emploi sur le marché du travail luxembourgeois permettant de faire ressortir les métiers les plus en tension au Grand-Duché.

Enfin, Alexa Holz-Himbert de l’OIE (Observatoire Interrégional de l’Emploi) a présenté une contribution portant sur la formation professionnelle continue à l’ère de la numérisation du monde du travail ainsi que sur les perspectives et les champs d’action dans la Grande Région dans ce domaine.

Une table ronde animée par Vincent Hein (IDEA) ainsi que de riches échanges avec le public (virtuel, certes, mais nombreux et très actif) ont été l’occasion d’aborder de multiples questions. Pour n’en citer que quelques-unes, il fut notamment question de l’impact de la crise sanitaire actuelle à court et moyen terme sur le marché du travail transfrontalier, de la nécessité de renforcer la coopération transfrontalière en matière de politique de formation (avec quelques propositions concrètes à la clé), de l’efficacité des mesures visant à favoriser le recrutement (et la montée en compétences) des demandeurs d’emploi, de la coopération entre les agences de l’emploi, du défi de la demande des salariés pour se former tout au long de la vie, des solutions à aborder face aux fortes tensions dans certains métiers (infirmiers en particulier), de la bonne définition des compétences requises dans un contexte de transition digitale… et de beaucoup d’autres sujets.

Comme le précisait Franz Clément, du LISER, à l’origine de l’initiative des Cahiers de la Grande Région, les thématiques pour lesquelles l’expertise et les échanges de vue transfrontaliers doivent se poursuivre ne manquent pas, assurément ! De quoi alimenter de nombreux futurs Cahiers de la Grande Région, initiative ouverte à toute organisation qui aimerait contribuer aux débats.

Les organisateurs tiennent à remercier les invités pour leur participation active et enrichissante ainsi que les interprètes de la société Vis-à-vis pour la qualité de l’interprétariat.

Pour télécharger les présentations des intervenants :

Introduction – les Cahiers de la Grande Région: « Quelles équations à résoudre pour le marché du travail transfrontalier ? » (#2) et « La formation dans la Grande Région : réalités et défis » (#3) [Isabelle Pigeron-Piroth, Université du Luxembourg, UniGR-Center for Border Studies]
Les types de compétences recherchées dans la Grande Région [David Marguerit, LISER]
Les inadéquations entre offres et demandes d’emploi au Luxembourg [Pierre Gramme, ADEM]
La formation professionnelle continue à l’ère de la numérisation du monde du travail – perspectives et champs d’action dans la Grande Région [Alexa Holz-Himbert, OIE]

 

Pour retrouver tous les Cahiers de la Grande Région : https://www.liser.lu/cahiers-de-la-Grande-Region/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.