Document de travail N°25 : Les dépenses publiques au Luxembourg : Everest ou Kneiff ?

© photo : Julien Mpia Massa

Les dépenses publiques au Luxembourg : Everest ou Kneiff ?

Dans un contexte de grande attention portée à l’état des finances publiques, l’étude permet d’éclairer le débat en répondant à des questions comme : Le Luxembourg dépense-t-il plus ou moins par habitant que ses voisins ? Comment mesurer le niveau de la dépense publique en tenant compte des spécificités du pays (présence des frontaliers, limites du PIB comme indicateur, …) ? Dans quelle mesure le niveau de richesse ou la petite taille peuvent-ils expliquer le niveau de certaines dépenses ? Quels sont les domaines dans lesquels le pays creuse l’écart avec ses voisins ? Comment se situe le Luxembourg en matière d’efficacité de la dépense publique dans certains domaines ?

Cette étude a été conduite par Muriel Bouchet, économiste, ancien Directeur et membre du Conseil Scientifique d’IDEA, dans le cadre d’une collaboration avec notre laboratoire d’idées.

Consulter en ligne le Document de travail

Pour télécharger le Document de travail :

Document de travail N°25 : Les dépenses publiques au Luxembourg : Everest ou Kneiff ?

Pour participer au  Séminaire IDEA : « Les dépenses publiques au Luxembourg » :

Document de travail N°24 : Des bourses d’études pour les futurs talents de la diversification économique

© photo : Julien Mpia Massa

Des bourses d’études pour les futurs talents de la diversification économique

Le Luxembourg a investi significativement dans le développement de nouvelles spécialisations afin de diversifier son économie. Les secteurs visés, souvent à la pointe de la technologie comme l’illustre l’industrie spatiale, requièrent des spécialistes de haut-niveau, tout particulièrement dans les domaines des STIM (science, technologie, ingénierie et mathématiques). Si le Grand-Duché a toujours pu compter et compte encore aujourd’hui sur son attractivité, tant pour la main-d’œuvre que les capitaux, pour faire croitre ces secteurs émergents, il devra davantage faire reposer sa compétitivité sur les talents internes. En effet, une rude concurrence s’est installée entre les principales économies pour l’attraction et le maintien des talents, qui participe au Grand-Duché d’une pénurie de main-d’œuvre grandissante. C’est ainsi que la capacité des jeunes luxembourgeois et liés au Luxembourg à devenir ces spécialistes de haut-niveau est cruciale à la diversification économique.

Les bourses d’études sont des outils efficaces pour favoriser ce mouvement, dans un contexte national d’une forte mobilité étudiante, d’où la nécessité d’innover dans ce domaine. Ce document de travail propose de créer trois nouvelles bourses d’études pour soutenir les étudiants ayant opté pour les domaines STIM :

  • la bourse ranking STIM reposant sur l’instauration d’un bonus pour les étudiants des matières scientifiques,
  • la bourse d’excellence grand-ducale dédiée aux élèves aux parcours remarquables et ambitieux,
  • l’aide aux études supérieures bilatérale via des partenariats avec des cursus étrangers de haut-niveau en lien avec les spécialisations économiques visées.

Consulter en ligne le Document de travail

Pour télécharger le Document de travail :

Document de travail N°24 : Des bourses d’études pour les futurs talents de la diversification économique