Les Cahiers de la Grande Région sont élaborés par un réseau de partenaires transfrontaliers* dont IDEA est membre. Ils ont pour mission, d’une part, de mieux faire connaître la Grande Région, ses spécificités et ses enjeux et, d’autre part, de pallier le manque de visibilité de cet espace de vie et de coopération transfrontalière. L’objet des Cahiers consiste à informer tant les populations que les acteurs institutionnels ou de la société civile des problématiques et défis rencontrés au sein de la Grande Région. Le 5ème opus, qui a été édité par Vincent Hein, économiste à la Fondation IDEA asbl, porte sur les enjeux du développement du télétravail dans l’espace transfrontalier de la Grande Région.

Le développement du télétravail et ses enjeux dans l’espace transfrontalier

Plus de deux ans après le début de la pandémie liée à la Covid-19, il est maintenant possible de faire le point avec un certain recul sur les aspects économiques et sociétaux qui auront réellement été marqués par des transformations significatives au sens où il sera légitime de parler d’un « avant » et d’un « après » pandémie. L’accélération de la pratique du télétravail fait partie de ces grandes évolutions socio-économiques. Mais c’est bien la seule conclusion sérieuse qu’il est possible d’en tirer à ce stade car son développement ouvre un vaste champ d’étude et de réflexions. En effet, le travail à distance porte en lui de nombreux bouleversements managériaux, sociétaux, économiques, territoriaux, environnementaux, architecturaux… crée de nouveaux besoins, de nouvelles aspirations et opportunités mais il ouvre aussi des lignes de fracture et des craintes.

En outre, si cette (r)évolution s’observe un peu partout dans le monde, certaines interrogations liées au développement du télétravail se posent de manière bien spécifique (et plus complexe) dans les régions transfrontalières. Cette nouvelle édition des Cahiers de la Grande Région aborde ainsi plusieurs des questions qui se posent dans un espace transfrontalier comme celui de la Grande Région. A quelle échelle le télétravail a-t-il été pratiqué pendant la crise sanitaire ? Quel est le potentiel de « télétravaillabilité » à plus long terme dans la Grande Région ? Comment sa pratique a-t-elle été vécue par les travailleurs en fonction des situations individuelles de ces derniers ? Les frontaliers en ont-ils tirés une satisfaction différente de celle des non-frontaliers ? La saturation des infrastructures de transport sera-t-elle évitable avec son déploiement ? Y-a-t-il des territoires gagnants et perdants dans la Grande Région ? Comment son déploiement peut-il servir de base à de nouveaux chantiers en matière de coopération transfrontalière ?

Une fois n’est pas coutume, les Cahiers de la Grande Région tentent d’offrir des angles de vue différents et de mettre en valeur le travail de chercheurs issus d’horizons divers. Une nouveauté de cette édition est la publication d’une tribune « libre » proposée par une Collectivité publique de la Grande Région, une parfaite occasion de rappeler à la fois que les pages de ces Cahiers sont ouvertes à tous les contributeurs intéressés et que le dialogue entre chercheurs et décideurs est un élément clé de la construction des politiques publiques.

Sommaire des contributions 

« Le télétravail dans la Grande Région lors de la pandémie COVID-19 : d’un recours à une habitude ? » Par Anne Hartung, STATEC.

« Evolution de la satisfaction des télétravailleurs pendant le confinement. » Par Laetitia Hauret et Ludivine Martin, LISER.

« Le développement du télétravail après le Covid posera de nouveaux défis à l’échelle transfrontalière. » Par Vincent Hein, Fondation IDEA asbl.

« L’accord belgo-luxembourgeois du 11ème Sommet de la Gäichel du 31 août 2021 et son impact potentiel sur les marchés de l’emploi transfrontalier et de l’immobilier résidentiel » Par Jean-Marc Lambotte, Lepur, Université de Liège, UniGR-CBS et UR SPHERES.

Tribune. « Du développement du télétravail comme socle d’une coopération transfrontalière durable. » Par François Grosdidier, Maire de Metz.

* Partenaires des Cahiers de la Grande Région :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.