Les prix énergétiques ont littéralement pris l’ascenseur à partir de septembre 2021, dans un premier temps dans le contexte de la crise sanitaire, des ruptures corrélatives de chaînes d’approvisionnement et du fort rebond économique qu’elle a occasionné en 2021 après le « creux » manifeste de 2020. Ce renchérissement de l’énergie, qui aurait pu n’être qu’un « feu follet », s’est ensuite cristallisé et même renforcé suite à l’invasion russe de l’Ukraine le 24 février 2022. En l’espace de quelques mois, le coût pondéré de l’énergie pour un ménage « moyen » a connu une augmentation de l’ordre de 40%. Le présent décryptage vise à cerner l’impact de cette dernière sur les ménages, compte tenu également des mesures mises en œuvre par les autorités suite à l’accord « tripartite » du 31 mars 2022.

Télécharger le Décryptage :

Inflation énergétique

Télécharger le communiqué de presse (synthèse des conclusions) :

Communiqué de presse Décryptage_N23_Inflation énergétique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.