Une économie toujours en « mode dégradé », mais des signaux positifs

Après un redressement sensible de la plupart des indicateurs au mois de juin dans la foulée du déconfinement, l’amélioration de la situation économique se poursuit en juillet, mais les niveaux d’activité apparaissent toujours inférieurs à ceux enregistrés avant la crise. La reprise reste en outre marquée par des écarts importants entre les secteurs.

Les premières estimations du « coût » économique du confinement se précisent, comme l’illustrent les recettes de l’Administration centrale qui ont diminué de 12,1% alors que les dépenses ont augmenté de 21,9% au premier semestre.

Sur le marché du travail, la situation est en voie d’amélioration. Alors qu’entre mars et avril, l’emploi salarié intérieur avait reculé de 8.900 postes, le pays a de nouveau créé des emplois dès le début du déconfinement (+5.460 postes en mai-juin), rattrapant plus de la moitié des pertes, si bien que le chômage se stabilise pour l’instant à 7%. Les résidents ont davantage bénéficié de cette reprise (+4.130 postes) que les frontaliers (+1.360).

Le recours au chômage partiel, pour lequel les modalités d’accès sont progressivement plus restrictives, continue de diminuer en juillet. L’ADEM enregistre en effet 3.679 demandes, contre encore 6.184 en juin (soit une baisse de 40%). Les demandes concernent 25.555 équivalents temps plein, soit 6% du total des salariés. En revanche, en pleine saison estivale, le tiers des salariés de l’HORECA reste concerné par le dispositif. On dénombre également encore 18% des salariés au chômage partiel dans l’industrie.

Enfin, la perception chez les consommateurs de la nécessité d’épargner progresse en juillet et celle de faire des achats importants au cours des 12 prochains mois baisse. Au-delà des craintes (sérieuses) qui demeurent sur la circulation du virus et des mesures de stabilisation du gouvernement qui continuent à jouer leur rôle d’amortisseur, le plan de relance devra aussi s’appuyer sur une mobilisation des consommateurs les moins affectés par la crise.

Pour télécharger le Tableau de Bord Economique et Social :

Pour télécharger le Tableau de Bord Economique et Social :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *