IDEA tient à remercier Messieurs Antoine Paccoud et Julien Licheron qui ont accepté d’échanger leurs connaissances et leurs points de vue dans le cadre de l’élaboration de ce Décryptage.

Les prix des logements dans les métropoles mondialisées battent d’année en année de nouveaux records et progressent, à quelques exceptions près, davantage que les moyennes des prix nationaux. Pratiquement partout à travers le monde le constat est le même. Les individus (im)migrent vers les villes en quête d’emploi, de meilleures opportunités professionnelles, pour les études et la culture. Ce phénomène se manifeste par une demande qui excède largement l’offre, conduisant à des prix élevés aux regards des salaires et des tensions importantes sur le marché de la location, également pour les classes moyennes. Quels constats pouvons-nous en tirer, quelles peuvent être les raisons de ces hausses de prix et les implications de l’urbanisation à outrance ?

La rédaction de ce Décryptage s’est déroulée avant le début du confinement. Dès lors, celui-ci ne traite pas ni prend en compte les éventuels changements de comportement et des méthodes de travail qui pourraient résulter en un phénomène de désurbanisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *