Quelque 35 personnes ont répondu à l’invitation de la Fondation IDEA et ont assisté le 29 octobre à la première « Matinale d’IDEA » consacrée au thème du « Nation Branding – nouveau positionnement du Grand-Duché ». Cette Matinale, qui s’est tenue en présence de Mme Tania Berchem, coordinateur général pour la promotion de l’image de marque du Luxembourg auprès du Ministère des Affaires étrangères et européennes, a été le lieu d’un échange ouvert au sujet de la nouvelle stratégie de nation branding du Grand-Duché. Marc Wagener, Directeur des affaires courantes de la Fondation IDEA, a introduit la Matinale avec une présentation de l’Idée du mois n°3 « Nation Branding – nouveau positionnement du Grand-Duché », dont l’idée centrale était l’importance d’axer la stratégie d’affirmation de l’image de marque du Luxembourg autour de son positionnement foncièrement européen. Le slogan « il n’y a pas plus européen que le Luxembourg», phrase extraite de cette publication, exprime cette position.

Mme Tania Berchem a rappelé que les initiatives en matière de promotion du Luxembourg ne manquent pas, mais qu’il y avait nécessité de les rendre plus intégrées et convergentes. Elle a ensuite exposé la raison d’être, l’histoire, les réalisations du « comité interministériel et interinstitutionnel Nation Branding », ainsi que la méthode de travail mise en œuvre en vue de dégager une stratégie affirmée, claire et coordonnée de promotion de la « marque » Luxembourg. Elle a souligné que cette « marque » Luxembourg devra être authentique, partagée par la population, et unique pour être crédible et visible.

Lors de la deuxième partie de la Matinale, le public a été invité à partager ses idées par rapport à ce sujet hautement émotionnel. Citons parmi les idées proposées, la valorisation du multilinguisme et du multiculturalisme luxembourgeois, l’utilisation, à côté du label « Made in Luxembourg », d’un label « Designed in Luxembourg » ou « Invented in Luxembourg », l’intégration du système éducatif dans le processus de construction et d’appropriation de la « marque » Luxembourg, le rôle d’ambassadeur et de porteur d’histoire à assumer en partie par les entreprises du Luxembourg, et la nécessité d’éviter que les messages consensuels retenus pour la promotion du pays ne soient que le plus « petit dénominateur commun ».

En conclusion de cette première Matinale qui a donné lieu à un débat animé et constructif, la pertinence des interventions a montré que le sujet du Nation Branding est un sujet multidimensionnel et émotionnel, un sujet qui polarise, un sujet où tout un chacun a « quelque chose à dire ».

Près de 35 personnes ont assisté à la première Matinale IDEA.
Près de 35 personnes ont assisté à la première Matinale IDEA.

 

M. Marc Wagener, Directeur des affaires courantes de la Fondation IDEA et Mme Tania Berchem, coordinateur général pour la promotion de l’image de marque du Luxembourg, sont à l’écoute des participants de la Matinale IDEA.
M. Marc Wagener, Directeur des affaires courantes de la Fondation IDEA et Mme Tania Berchem, coordinateur général pour la promotion de l’image de marque du Luxembourg, sont à l’écoute des participants de la Matinale IDEA.

Les Matinales: Nation Branding – nouveau positionnement du Grand-Duché

Merken

One thought on “Un débat animé sur l’image de marque du Luxembourg lors de la première «Matinale IDEA»

  1. Une image de marque est la qualite et la perfection pour les produits et les services. Une fois bien demarre elles seront ancrees dans toutes les entreprises et tous les domaines de la population.
    Une base essentielle pour aller vers la qualite et la perfection est la proprete et le rangement dans le domaine public qui ne restera pas inapercue pour Mr et Mme tout le monde.
    En occurence les herbes et le sable le long des murs californiens qui sont appercus lorsqu’on penetre notre pays.
    Une autre consequence de la proprete et rangement est une securite augmente. On augmente p.ex. le respect des regles de la route.
    Il faut remarquer que aussi la non-proprete est le debut de delinquance et criminalite.

    Je n’ai pas pu participer a la derniere reunion, mais si cela vous interesse, un r.d.v. pour en discuter plus amplement pourrait s’arranger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *